Quand vais-je rencontrer le GRAND Amour ?

La recherche de l’amour est une question récurrente posée sur le site des tarots d’Agathe. Mais souvent, cet amour, on le veut total, énorme, absolu…

En tarologie, la réponse à cette question est souvent bien loin de ce que le consultant attend, qui veut un effet d’annonce, aussi énorme et absolue que son attente.

Pourquoi la réponse est-elle différente, surprenante, énorme, dérangeante ?

Tout d’abord, il faut retenir que la surprise vient du fait que le consultant est dans l’énergie du diable qui parle d’illusions.

L’illusion de mélanger passion et amour car le consultant est souvent dans l’attente d’une passion qui « devrait », selon lui, le remettre en route sur le reste de sa vie, lui faire dépasser ses peurs.

L’illusion est de croire que cette passion peut durer toute la vie, comme une énergie infinie et inépuisable sous sa forme initiale de passion.

L’illusion est de croire que la passion est figée alors qu’elle va se transformer en autre chose : de l’amour plus doux, plus amical, plus compréhensif… ou se transformer en rien du tout et disparaitre de votre vie !

Mais l’illusion c’est de vouloir le « grand amour » et non une personne à aimer avec ses qualités et ses petits défauts pour faire écho à nos propres qualités et à nos propres petits défauts.

Le « grand amour » n’est pas une personne mais une idée, une image sociale.

Mais notre salut ne peut-il exister que dans le couple qui nous donne une reconnaissance sociale dans un pays qui compte 40% de gens seuls ?

Mais en posant cette question, le consultant est surtout dans l’énergie du pendu….

Ce pendu qui a la tête en bas et qui attend, se laissant balancer doucement par les événements, loin de l’action… tout comme l’est le consultant.

Sa tête étant en bas, il voit le monde à l’envers : il voit les autres couples et pensent qu’ils sont heureux, eux ! Mais est-ce si certain ?

D’ailleurs dans ce cas, l’autre n’est pas le compagnon mais l’infirmier du coeur.
Erreur de cible !

Et enfin, le pendu c’est l’attente tout court, crispante, bloquante… attendre que l’amour me tombe sur la tête comme la tuile d’un toit pendant l’orage.

Il n’y a pas de chance ou de hasard. Il y a ce que l’on crée.
Les événements de notre vie arrivent quand nous en avons planté les graines et que le terreau est prêt à faire pousser.

Alors, ne me demandez plus « Agathe, quand vais-je rencontrer l’amour ?»

Demandez-moi « Que dois-je mettre en œuvre pour rencontrer l’amour ? » et à cela le tarot peut répondre !

Agathe

Tarologue conseil

www.lestarotsdagathe.com

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Quand vais-je rencontrer le GRAND Amour ?”

  1. Aurélie dit :

    Que dois-je mettre en œuvre pour rencontrer l’amour ?

Leave a Reply